Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze
Menu principal
Accueil
Histoire de la Société
Les nouvelles de la société
Interactivité
Les activités
Les bulletins
Les conférences
Présentation générale des conférences (résumés)
Organisation des documents téléchargés
Téléchargements
Galeries photo
Questions fréquentes
Nous contacter
Manifestations et actualités diverses
La lettre de la présidente
Sites intéressants-Liens
Devenir sociétaire
Bibliographie
Moteur de recherche
Identification





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Les relations de Turenne avec Collonges Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
  • Collonges, petite paroisse voisine de Meyssac, a été donnée très tôt en théorie par le comte de Limoges et probablement plutôt par le roi Louis le Pieux à l'abbaye de Charroux en Poitou.
  • le prieur choisi par l'abbé de Charroux va faire édidier l'église et prétendre être seigneur justicier de la paroisse jusqu'à ce que la famille des Comborn s'installe à Turenne.
  • Les Comborn attirent à eux des chevaliers originaires de leur région comme les Vassignac ou les Geouffre de Chavignac.
  • Ils engagent une lutte assez longue avec l'abbé de Charroux, obligé en 1288 de renoncer aux droits de Justice.
  • Les vicomtes transforment Collonges en châtellenie dont dépendent Saillac et Chauffour.
  • Les nobles et bourgeois de Collonges sont les fidèles soutiens des Vicomtes à la différence de ceux de Beynat ou de Meyssac.
  • Collonges devient la résidence des chevaliers et des officiers de justice du vicomte et cette heureuse situation persistera jusqu'à la vente de la Vicomté en 1738.
 
< Précédent   Suivant >
 
 Accueil arrow Présentation générale des conférences (résumés) arrow Les relations de Turenne avec Collonges