Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze
Menu principal
Accueil
Histoire de la Société
Les nouvelles de la société
Interactivité
Les activités
Les bulletins
Les conférences
Présentation générale des conférences (résumés)
Organisation des documents téléchargés
Téléchargements
Galeries photo
Questions fréquentes
Nous contacter
Manifestations et actualités diverses
La lettre de la présidente
Sites intéressants-Liens
Devenir sociétaire
Bibliographie
Moteur de recherche
Identification





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

CatégoriesFichiers

Brive (conférences)
8
Martel (conférences)
5
Moulins de la dordogne et ses affluents (conférences)
6
Saillac (conférences)
6
Beynat (conférences)
4
Vicomté de Turenne (conférences)
30
Collonges-la-Rouge (conférences)
7
Gagnac (conférences)
7
  • Gagnac est une paroisse du Quercy à la frontière du Limousin. Le bourg, bâti sur les pentes qui dominent la Cère est, à l'entrée de la vallée, un poste de surveillance sur la voie du passage qui menait le sel de l'Atlantique, depuis la Dordogne jusqu'à la Roquebrou et l'Auvergne.
  • Possession des Castelnau jusqu'au XIIe siècle, Gagnac a dû faire partie de la dot de la vicomtesse de Turenne, Elise de Castelnau : son mari le vicomte Raymond II en fait le chef-lieu d'une châtellenie qui s'étend sur les deux rives de la Cère.
  • Avec la Chatellenie de Saint-Céré, elle contrôle le passage du Quercy avec l'Auvergne. Ses capitaines chatelains, vassaux du vicomte, ont partagé le bourg en quartiers. Ils sont choisis parmi les fidèles du vicomte comme les Delvernh au XVe siècle. Ville protestante au XVIe siècle, Gagnac est aussi renommée pour ses vins expédiés en Auvergne.
  • Son église, très restaurée au XVIIe siècle possède un beau retable.
  • Enfin, la Cère, poissonneuse, et enrichie de nombreux ruisseaux porteurs de moulins, est une source de richesse grâce à ses poissons et ses moulins, mais aussi grâce à la descente des bois qui rejoignaient la Dordogne.
  • les familles notables de Gagnac vivent de leurs vignobles, du commerce avec l'Auvergne et de l'exploitation de leurs domaines. Grâce à leurs testaments ou leurs livres de compte on peut suivre leur évolution, leurs alliances et leur vie quotidienne. 
Autres conférences
65
 
 Accueil arrow Téléchargements